Bojack Horseman – Vous êtes des animaux

C’est Noël. Ce qui veut dire que ton oncle qui ne te connait pas très bien mais sait que tu aimes « les séries télés » t’a probablement offert un abonnement de trois mois à Netflix. Au lieu de te forcer à cacher ta déception de ne pas avoir reçu une PS4, je vais t’apprendre comment rentabiliser cet abonnement.

Don’t trust the hype. Oublie Jessica Jones et son copain aveugle et choisis… BOJACK HORSEMAN. Si la simple idée de regarder une série animée où le personnage principal est un cheval doublé par Will Arnett ne suffit pas, je vais tenter de te trouver pleins d’autres raisons.

On pourrait s’arrêter au générique de la série pour avoir tout compris de ce que Bojack essaie de nous dire (mais pour le plaisir, on va quand même creuser un peu).

La dépression tendre.

Un cheval se réveille fatigué, il glisse face caméra de son café à sa bouteille, de son lit à son salon. De sa terrasse au fond de sa piscine. Son périple se déroule devant des spectateurs inaudibles : un chien, une chatte, un loser et un écrivain. Témoins peu concernés par sa chute, un peu comme nous.

Le synopsis est assez simple : Bojack Horseman, ancien acteur de sitcom des années 90, vit sur ses royalties. Mais Hollywoo est cruel et si on n’est pas sur le devant de la scène, on n’est rien. Bojack tente donc un comeback sous la forme d’une autobiographie écrite par une nègre de talent, Diane. Cette autobiographie est l’occasion d’une introspection et d’une remise en question des trente dernières années de sa vie.

Bojack, c’est l’histoire d’un mec qui voudrait être heureux mais est tellement effrayé à l’idée de déplaire, qu’il préfère donner une raison aux gens de le détester. C’est l’histoire d’un mec tellement effrayé d’être seul qu’il préfère saboter la vie de son entourage pour les garder près de lui.

Jamais cruelle sans raison, la série est la plus belle fable sur la dépression qu’il m’ait été donné de voir ces dernières années. Bojack se débat avec son passé, avec des parents absents, avec la honte d’avoir abandonné son meilleur ami. Il tente d’être heureux sans jamais pouvoir l’être, enfermé dans un rôle cynique que les spectateurs attendent de lui. Observer Bojack se débattre entraine chez le spectateur un mélange de pitié et de tendresse.

Vous êtes des animaux.

Le monde de Bojack se divise en humains et en animaux anthropomorphiques. Le choix parait saugrenu et pourtant la métaphore est simple : vous êtes des animaux.

Chez Bojack, le chien est un ami fidèle un peu sot, la chatte retombe toujours sur ses pattes et finalement, ce sont les humains qui semblent le plus mal en peine. Les deux humains à qui l’on nous demande de nous identifier sont un loser au grand cœur (Aaron Paul) et une nègre brillante mais incapable d’avancer dans la vie, toujours destinée à s’accrocher à celle des autres (Alison Brie).

Hollywoo est dirigée par des « animaux » : qu’ils le soient physiquement ou pas. Sans pitié et sans limites : Hollywoo avance et ne se dérange pas de savoir qui elle écrase en chemin. Même si Entourage et d’autres avaient déjà fait ce constat, l’attachement que ces oeuvres avaient pour leurs héros empêchaient de les faire sombrer justement. Le créateur de Bojack, Raphael Bob Waksberg ne tombe pas dans cette sensiblerie et a le recul nécessaire pour signer ce qui est probablement la fresque la plus réaliste de ces dernières années sur les coulisses d’Hollywoo. Même si elle est à propos d’un cheval.

La Minute Promo : Cette série à elle seule mérite de s’inscrire à Netflix pour qu’ils continuent à produire d’aussi chouettes choses.

La Minute Teasing : Le « d » de Hollywoo vous a manqué tout au long de cet article ? Regardez la série pour comprendre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s