Game of Thrones Saison 4 : Que faire quand on a plus de personnages ?

Le 2 avril 2014 s’est déroulée au Grand Rex l’avant-première de la saison 4 de Game of Thrones dans une ambiance de fan-girl digne d’un concert de Britney au temps où c’était cool (toujours).

Après une heure d’attente, d’interviews de fans déguisés trépidants de « tin tin tindindin tin tindindin tin tindindiiiiiiiiin » et de livetweet intense, Maisie Williams (Arya « badass » Stark), Sophie Turner (Sansa « whiny-face » Stark) et Liam Cunningham (Davos « so guys, there are Zombies at the gate and you’re arguing about a chair » Seaworth) font leur entrée sur scène.

 

 

Laissez-moi vous répondre tout de suite : Maisie Williams est effectivement hyper choue. Ils répondent à deux trois questions pour nous dire qu’effectivement la quatrième saison envoie du bois et Sophie Turner résume ainsi « il y aura de la violence, du sexe et des morts ». C’EST TOUT CE QUE JE VOULAIS. Et à Liam Cunnigham de conclure : Winter is definitely here.

La projection peut commencer.

Et pendant une heure, Game of Thrones répond à une question que je me posais depuis le désastre qu’a été la saison 3 de Skins : comment sauver une série qui a perdu tous ses personnages principaux ?

SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS (mais pas beaucoup) SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS

images (2)

Sans tout vous dévoiler (parce que ce serait moche), le premier épisode nous projette quelques temps après la fin de la saison 3. Le red Wedding est bien digéré par certains (Arya, toujours en route avec The Hound semble être passée en mode revanche) et un peu moins par d’autres (Sansa nous démarre une anorexie et préfère être toute seule dans un parc qu’à table avec son merveilleux mari, quelle faute de gout).

A l’occasion du mariage de Joffrey et Margaery, de nouveaux personnages très prometteurs sont introduits, mention spéciale au prince Oberyn dont j’attends de grandes choses. D’anciens personnages réapparaissent comblant un peu le vide laissé par les Stark.

Si le deuil se ressent un peu du côté de Sansa et Jon Snow, on pourra cependant s’étonner de la rapidité avec laquelle le massacre est oublié. Le manque de sensiblerie de l’univers de Martin est clairement une nouvelle fois démontré.

Il ne sert à rien de vous détailler toute l’intrigue, je vais juste m’attarder sur un duo de personnages qui m’avait déjà vraiment touché la saison dernière. Le duo créé par Arya et The Hound est très clairement la meilleure dynamique protecteur / protégé dans une série télévisée depuis Spike et Dawn (j’ai osé ? j’ai osé). Ils sont toujours sur la route, partageant un cheval (pas pour longtemps, oups spoiler) et les meilleurs répliques. J’attends de ces personnages qu’ils déteignent l’un sur l’autre et de ce que j’ai pu apercevoir dans la scène finale de ce premier épisode, mes vœux seront exaucés. Si l’un comme l’autre préférerait crever que de l’avouer, la présence de cet être contraire l’enrichit.

Et ça c’est cool.

La minute remerciement : Merci à OCS et My Warner pour cette soirée ! et à Hadrien de One Million Frames  😉

Game of Thrones sera diffusé dès le 7 avril sur OCS ! Arrêtez de télécharger bande de sagouins.

AP

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s