Saison 2013-2014 : Six nouveautés au banc d’essai

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de 6 nouveautés de la saison 2013-2014, dont 3 dramas et 3 comédies et de vous dire ce que j’en avais pensé en espérant que ça pourra vous aider à faire vos choix. Je tiens à préciser que pour chaque série j’ai vu au minimum 3 épisodes.

Hostages

Présentation : Hostages est quant à elle, le nouveau drama de CBS, basée sur une série Israélienne qui n’a pas été diffusée. Il s’agit de la prise en otage de la famille du chirurgien qui doit opérer le président des Etats-Unis. En effet,  mené par un agent du FBI (Dylan McDermott), un groupe de personne prend en otage cette famille, en demandant à la mère, le chirurgien (Toni Colette) de tuer le président lors de l’opération.

Avis : Bon, déjà le plot ne m’enchantait pas trop, je voyais mal comment ils allaient pouvoir faire durer une telle histoire sur plusieurs épisodes, ça ressemble, selon moi, plutôt au plot d’un film, et les trois premiers épisodes ne m’ont pas convaincue du contraire. J’ai trouvé le pilote plein de clichés en tout genre, et un peu ridicule. On ne sait pas trop qui sont les « méchants » qui sont les « gentils » et puis le côté mauvais drame familial est assez agaçant. De plus, cela ne change pas vraiment dans les deux épisodes suivant, le tout est très prévisible et manque de saveur. Du coup, je pense que ce troisième épisode était le dernier pour moi.

HOSTAGES

Masters of Sex 

Présentation : Cette série créée par Michelle Ashford (The Pacific) et diffusée sur Showtime, raconte l’histoire de William Masters (Michael Sheen) et de Virginia Johnson (Lizzy Caplan) et s’inspire de la biographie Masters of Sex: The Life and Times of William Masters and Virginia Johnson, the Couple Who Taught America How to Love. Leur but étant d’apprendre et de découvrir ce qu’il se passe durant l’acte sexuel, via une étude scientifique.

Avis : Pilote très convaincant et intéressant. Tout se met en place très vite, du coup on est dans le bain dès le début. Comme c’est diffusé sur Showtime, j’appréhendai un peu le traitement du sexe dans la série, mais c’est finalement traité très sobrement, le côté scientifique étant très présent, on ne se retrouve pas face à une série qui nous montre du sexe gratuitement. De plus, la série nous montre également toute l’évolution autour de l’obstétrique : aider les femmes à avoir des enfants, contraception, accouchements difficiles, etc. Sans compter sur les prestations impeccables de Lizzy Caplan et  Michael Sheen.

Les deux épisodes suivant sont sur la même ligne que le pilote, malgré un deuxième épisode peut-être un peu long. Je pense que cette série à de l’avenir et je vais continuer de la regarder.

1002762_1_0_prm-primary2_1024x640

The Blacklist 

Présentation : The Blacklist est le nouveau drama de la chaîne NBC, créé par Jon Bokenkamp. Un des criminels les plus recherchés des Etats-Unis, Raymond Reddington (James Spader), se rend au FBI et leur propose un deal. Il coopérera avec eux afin d’arrêter les plus dangereux criminels qui se trouvent sur sa « blacklist », mais à une seule condition, il ne communiquera qu’avec l’agent Elizabeth Keen (Megan Boone), qui vient tout juste de commencer à travailler pour le FBI.

Avis : Bon divertissement dommage que cela ne joue que sur du déjà-vu, de fait il n’y a rien de vraiment original dans cette série. Néanmoins ça se laisse regarder. Le 2e épisode, un peu plus faible que le pilot nous laisse penser qu’on va tomber dans une sorte de standalone où il faudra attraper un membre de la Blacklist à chaque épisode, ce qui rend la série d’autant plus ordinaire. On se retrouve face à une série policière presque classique, avec une affaire à résoudre à chaque épisode et un mystère plus « gros » qui va s’éclaircir au fil des épisodes et durera toute la saison, voire plus. Le troisième épisode ne fait que confirmer cette idée, ce qui je trouve est quelque peu décevant. Cependant, la série est toujours plus ou moins divertissante et on doit reconnaître que les deux têtes d’affiches sont très bonnes, James Spader est très charismatique et parfait dans ce rôle (et pourrait donner quelques cours à James Purefoy), mais à côté de lui, Megan Boone s’en sort  vraiment bien et est à la hauteur. Je pense continuer la série parce que le dernier épisode m’a pas mal intriguée sur la fin, mais ce serait bien que le côté standalone disparaisse, ou que cela ne devienne pas une habitude.

NBCs-The-Blacklist

Brooklyn Nine-Nine

Présentation : Cette nouvelle comédie de la FOX, créée par Dan Goor et Michael Schur, suit les activités d’un commissariat de police de Brooklyn.

Avis : Une des meilleures surprises de la cuvée des pilotes de cette saison, avec Masters of Sex. Pour une fois le commissariat de police est un lieu moins sérieux, et ça nous donne une comédie originale qui se démarque de toutes les comédies familiales qu’on nous a servies en ce début de saison. Même s’il est vrai que dans le pilote Andy Samberg porte le show sur ces épaules, on remarque assez vite au fil des épisodes, qu’il ne sera pas le seul ressort comique de la série et nous apprenons à rire avec les autres personnages. Il est toujours difficile pour une comédie de débuter car elle doit nous faire aimer ces personnages, plus que dans un drama, pour pouvoir rire avec eux. Ici, même si ce n’est pas le fou rire, on sourit, on rigole, on s’attache petit à petit. De plus, ce n’est pas parce que c’est une série comique qu’ils négligent leur travail de flics, bien au contraire, puisqu’il y a même un pari entre deux agents pour savoir qui fait le plus d’arrestations.

brooklyn99_s640x427

Mom 

Présentation : Mom est la nouvelle comédie de Chuck Lorre (Two and a Half Men, The Big Bang Theory), diffusée sur CBS, qui suit la vie de Christy (Anna Faris), mère de deux enfants ancienne alcoolique, qui reprend contact avec sa mère, elle-même ancienne addict, Violet (Allison Janney).

Avis : Tout n’est pas à jeté dans Mom, mais le jeu d’Anna Faris, si. Son jeu est très excessif et  toutes ses scènes sont surjouées. On nous dit quand est-ce qu’il faut rire (et les rires enregistrés n’aident pas !). Les autres personnages quant à eux sont plutôt pas mal, la fille a su nous montrer un peu de sa vulnérabilité dans le 2ème épisode, ce que ne sait pas du tout transmettre Anna Faris. Pourtant son personnage n’a pas la vie facile, et pourtant je ne ressens aucune empathie à son égard. J’ai l’impression qu’ils essayent tellement de nous faire rire, qu’ils enchaînent les blagues sans construire un personnage solide et sympathique. Je trouve ça un peu dommage parce que sur le papier ça avait l’air vraiment sympa. Sur le papier. Je ne suis pas sûre que de continuer l’aventure du coup.

fall-tv-mom

Trophy Wife

Synopsis : Trophy Wife est la nouvelle sitcom familiale d’ABC, créée par Sarah Haskins et Emily Halpern, qui suit la vie d’une jeune femme, Kate Harrison (Malin Âkerman) qui s’est mariée avec un homme plus âgé ayant déjà des enfants issus de deux mariages précédents, dont les mères (et donc ex-femme) aiment bien s’immiscer dans la vie de leur ex-mari.

Avis : Bon, pour commencer, qu’est-ce que c’est que ce titre ? On est tous d’accord qu’il n’est pas du tout engageant, comme l’était Cougar Town à l’époque. Reste à savoir si comme Cougar Town, Trophy Wife sera bonne malgré son titre. Pour le moment, on peut dire que ce n’est pas vraiment ça. Ce n’est pas que c’est mauvais, mais ce n’est pas très drôle non plus. Mais contrairement à Mom, les personnages sont attachants du coup je trouve ça agréable à regarder même si ce n’est sûrement pas la comédie de l’année. On a une mère très stricte, une mère un peu hippie/crazy et puis cette soi-disant « trophy wife » à peine plus âgée que les ados qui apprend sur le tas. En un sens, cette série me fait assez penser à Modern Family. Elle pourrait devenir intéressante, il manque juste un petit quelque chose pour que ça passe de « ca se regarde » à « c’est du bon ! ».

trophy-wife

En conclusion, on peut dire que j’ai deux petits coups de coeur : Master of Sex et Brooklyn Nine-Nine. Et deux grosses déceptions : Mom et Hostages.

MLC

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s