En attendant la fin du monde – Episode 1 : Sam et Dean réécrivent la Bible

Les Mayas l’ont prédit, dit et écrit : le 21 décembre 2012 aura lieu la fin du monde. Ou une collision de la Terre avec un trou noir. Ou la rencontre de notre planète avec l’astre Nibiru qui passe à côté de nous tous les 3600 ans. Bref, un évènement pas très funky.

Les spectateurs de séries télé que nous sommes avons déjà vécu la fin du Monde. Il y a celle qui arrive lorsque l’une de nos séries préférées touche à sa fin et celle que l’on voit dans ces mêmes séries.  En ce mois pré-apocalyptique, je vous propose de revenir sur différentes fins du monde vues dans les séries télé pour savoir comment tout ceci va se passer…ou pas. Cela pourrait se révéler utile puisque les Mayas n’ont pas cru bon de laisser un déroulé des évènements à venir ou un guide des gestes qui sauvent.

Bien évidemment, les séries dont je parle sont celles que je connais le mieux et ce panorama ne saurait être exhaustif.

Aujourd’hui, je parlerai de la fin du monde version anges démoniaques et démons pas-si-mal-intentionnés dans la saison 5 de Supernatural.

The CW

Pour rappel, Dean et Sam Winchester sont frères. Ils sillonnent les Etats-Unis du Nord au Sud et d’Est en Ouest à bord de leur Impala pour tuer démons et autres créatures des ténèbres . Sauf que dans leur tentative d’éradiquer tous les démons de la Terre, à la fin de la saison 4, ils ouvrent les portes de l’Enfer qui retenaient Lucifer et ses progénitures. Lucifer marche donc sur la Terre pour mener un ultime combat contre l’archange Michel. S’il vous reste quelques souvenirs de cours de catéchisme ou de la lecture d’un Livre Saint, vous savez que la rencontre de ces deux personnages ne signifie rien d’autre que l’Apocalypse.

Fidèles à leurs habitudes, Dean et Sam tentent donc de réparer leurs erreurs et d’empêcher la fin du monde. C’était sans compter l’intervention des anges qui sont loin d’être aussi bien intentionnés que prévu. En effet, les anges ont œuvré pour que les frères Winchester ouvrent cette fameuse porte de l’Enfer afin que l’Apocalypse ait lieu et que Michel élimine une bonne fois pour toutes Lucifer. A cela s’ajoute l’histoire des vessels (je ne sais pas comment ce terme a été traduit en français mais j’utiliserai le terme pas très esthétique :  « réceptacle ») : pour que le combat entre l’Archange Michel et Lucifer ait lieu dans les meilleures conditions possibles, il faut que Michel investisse le corps de Dean et Lucifer celui de Sam.

A travers cette saison de Supernatural, nous sommes dans une version biblique de la fin du Monde. Ici, pas d’aliens, ni de savant fou ou de déesse démoniaque du nom de Gloria mais la fin du monde selon la Bible. Le traitement fait par la série d’Eric Kripke est original puisque la plupart des parties prenantes considère l’Apocalypse comme un événement nécessaire et cherchent donc à le provoquer alors que dans d’autres fictions, il est souvent désigné un personnage isolé, fou ou tout simplement méchant mettant tout en œuvre pour détruire le monde contre des héros qui vont tout faire pour l’en empêcher.

Dans Supernatural, seuls Dean, Sam et leurs adjuvants (Castiel et Bobby) luttent ostensiblement pour empêcher l’Apocalypse. Toutefois, comme rien n’est jamais simple pour Dean et Sam, l’histoire des vessels induit que leur lutte (et donc victoire potentielle) passerait par leur assujettissement au plan de Lucifer et ses frères angéliques. Doivent-ils accepter leur rôle de réceptacle pour pouvoir être le mieux placé pour éviter la catastrophe ? Mais pour cela, seront-ils plus forts que Lucifer et Saint – Michel ? La série aborde donc les thèmes de Déterminisme et de Liberté. Jusqu’à présent, Dean a toujours suivi la route qui lui avait été tracée, notamment par son père. C’est pour cela qu’il constitue un vessel parfait pour Saint Michel. De son côté, depuis la saison 1, Sam ne cesse de dévier, entre rejet familial et addiction au sang de démon, le cadet de la fratrie a souvent emprunté d’autres chemins – pour la plupart obscurs – pour vivre sa vie (même si à chaque fois, il retrouve le droit chemin grâce à Dean). Là, encore, une réflexion sur leur Nature va donc s’opérer et petit à petit, chacun adopte une position qui n’est pas naturelle afin de prendre à contresens les spectateurs. Pour celles et ceux qui auraient envie de découvrir la saison 5 de cette remarquable série, je n’en dirai pas plus sur le dénouement. (Mais, vous pouvez déjà parier que la fin du monde n’aura pas lieu puisqu’une saison 6 de Supernatural existe)

Ainsi, cette apocalypse permet d’explorer l’univers  de la Bible, peu représentée dans les séries. C’est à la fois passionnant et instructif de voir apparaître des personnages de la mythologie chrétienne qu’on ne voit pas ou peu dans les fictions. Je pense notamment à la Prostituée de Babylone ou aux Quatre Cavaliers de l’Apocalypse, dont les personnages arrivent à faire rire et à faire froid dans le dos.

A mon sens, la fin du monde version Supernatural est de loin l’une des plus inspirées parce que loin des considérations sur les conditions de l’homme et de sa place dans un monde dépourvu d’humanité.

To be continued…

JM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s